Techniques de construction de maisons vertes

 maison verte

Tout le monde le sait, nous vivons tous dans un environnement en perpétuelle évolution, il est donc crucial de tenir compte de ce fait et de s’engager pour un quotidien plus écologique. Cela sera plus concret et perceptif lorsque vous réalisez combien d’argent vous pouvez économiser en construisant une maison verte (écologique). Contrairement à ce que vous pourriez en penser, les différentes approches que vous pouvez adopter et les divers moyens que vous pouvez mettre en œuvre pour faire de votre maison digne d'une « locomotive émettrice » une maison verte sont simples et faciles. Tout ce qui vous vient à l’esprit et que vous pensez qu’il peut vous aider à économiser de l’énergie peut être mis en œuvre dans la création d’un espace vert pour vous et votre famille. Visitez http://www.primabouw.be/ pour consulter un expert.

Quelques idées pour construire une maison écologique « verte »

  1. Utiliser des matériaux de construction durables : si votre but est de construire une maison verte, vous devriez évidemment commencer par utiliser des matériaux de construction respectueux de l’environnement, et ce, afin de réduire l’impact de votre construction sur l’environnement. Qu’il s’agisse de matériaux de fabrication de la toiture, de matériaux de construction, d’armoires, de comptoirs, de matériaux d’isolation et planchers, tout doit être respectueux de l’environnement. Vous pouvez utiliser du bois récupéré, du plastique ou du verre recyclé, ou des produits naturels tels que le bambou, le liège et le linoléum (fait de matériaux naturels et renouvelables).
  2. Installer des panneaux solaires : l’énergie solaire est une énergie propre et renouvelable. Les panneaux solaires sont une technologie relativement moderne qui devient de plus en plus populaire et très appréciée par ceux qui veulent une énergie à la fois naturelle et accessible à tous, le soleil pour ainsi dire. Les panneaux solaires peuvent être coûteux au début, mais peuvent se révéler très économiques, voire rémunérateurs sur le long terme. La situation géographique de votre maison et l’orientation de vos panneaux solaires peuvent déterminer la puissance électrique qui sera générée. Les panneaux solaires peuvent donc non seulement couvrir votre consommation personnelle en électricité, mais également alimenter le réseau public. En outre, si vous envisagez d’installer des panneaux solaires sur votre toit, sachez qu’il existe des subventions gouvernementales, des incitations et des avantages fiscaux dont vous pourrez bénéficier.
  3. Installer des systèmes de récupération d'eau de pluie et des chauffe-eaux instantanés : pendant que vous construisez votre maison écologique, prévoyez l’installation d’un système de récupération d'eau de pluie à partir des toits, et de stockage d’eau récupérée dans des réservoirs. L’eau récupérée peut ensuite être utilisée à d’autres fins telles que les chasses de toilettes et les systèmes de gicleurs à des fins d’arrosage. Les barils de pluie sont actuellement l’une des méthodes les plus courantes pour la récupération des eaux de pluie.
    Si vous utilisez un chauffe-eau instantané, vous ne devez pas attendre pendant que l’eau chauffe. Un chauffe-eau sans réservoir ne fait chauffer que la quantité d’eau nécessaire à une utilisation donnée, car cette dernière passe à travers un serpentin. Cela vous donne un double avantage. Tout d’abord, il vous fait gagner le coût d’énergie excédentaire, puisqu’il fait chauffer seulement la quantité d’eau nécessaire, et d’autre part, vous pouvez gagner de l’espace de stockage en éliminant le réservoir d’eau chaude.
  4. L’éclairage écoénergétique : au début, tant les LED que les CFL coûtent relativement cher, mais elles ont l’avantage de ne consommer que peu d'énergie et de durer plus longtemps que les ampoules à incandescence traditionnelles. Puisqu’elles offrent d’importantes économies sur le long terme, elles peuvent donc être idéales pour l’éclairage de votre nouvelle maison verte.