Trois conseils pour un emballage durable

emballage durable

Il fut un temps, pas si longtemps que cela, où l’emballage était simple. Les marques créaient des produits, les mettaient dans des boîtes remplies de billes styromousse ou de papier à bulles, puis les livraient à leurs clients. Tant qu’un produit arrive intact à destination, le processus d’expédition était considéré comme réussi. Visitez http://www.moensverpakkingen.be/ pour plus d'information sur des emballages durables.

Pour diverses raisons, le design d’emballages est devenu un argument de vente incontournable et un élément de distinction, il constitue à la fois le moyen de motiver les acheteurs à passer à l’acte et une image illustrant l’engagement de la marque envers la responsabilité sociale et la durabilité de ses produits. Il donne aux marques une autre dimension avec laquelle elles peuvent commercialiser leurs produits et communiquer leurs valeurs et arguments de vente. En même temps, la gestion logistique des emballages est devenue un moyen non négligeable de réduction de coûts dans un monde où les marges de bénéfice deviennent de plus en plus minces.

Tout cela s’est produit à une période où le vent a tourné (heureusement) à la faveur de la durabilité. Les marques qui adoptent des solutions durables pour des raisons environnementales et fiscales furent autrefois rares, mais sont devenues, actuellement et malgré elles, la norme. Voici quelques conseils pour vous aider, vous aussi, à trouver des idées d’emballages durables :

  • Opter pour la simplicité : un emballage bien orné peut être excellent sur le plan esthétique, mais s’il est conçu de façon à comprendre trop de plis, trop de manipulations pour s’ouvrir, etc., il devient désavantageux et coûteux. Quand il s’agit de concevoir un emballage, il faut toujours se rappeler que plus il est simple, plus il sera réussi. En outre, il faut concevoir un emballage qui ne se détériore pas pendant l’acheminement du produit vers le consommateur final, un emballage détérioré pourrait conduire le consommateur potentiel à croire que le produit qui est à l’intérieur est endommagé aussi, ce qui risque de laisser le produit attendre sur les étagères jusqu’à sa date de péremption.
  • Voyager en deux c’est bien, voyager en 3 est encore agréable, et ainsi de suite… : c’est-à-dire… le fait d'expédier les articles ensemble est plus efficace (et moins cher) que les expédier séparément. Lorsqu’il s’agit de livrer des produits de tailles petites ou moyennes, il est souvent préférable d’en regrouper plusieurs dans un seul emballage pour minimiser l’espace gaspillé, tout en réduisant l’empreinte carbone et économisant de l’argent. Une fois que les articles regroupés atteignent l’endroit où ils seront vendus, ils peuvent être séparés et placés dans des emballages individuels plus complexes si nécessaire.
  • En cas de doute, simplifiez-vous les choses ! Vous pourriez penser que le design de votre emballage est réussi, mais à moins que vous ayez eu l’avis d’un expert, vous auriez probablement raté quelque chose. L'équipe ModusLink de conception-ingénierie d’emballages adopte une approche holistique et étudie tous les aspects de l’emballage dans le but d’identifier et éliminer les redondances, les déchets et les matériaux superflus. Ils mesurent et analysent également l’empreinte carbone liée à la conception d’un emballage donné afin d’évaluer la durabilité de toute nouvelle conception. Qu’il s’agisse de plastiques en excès, ou d’un manuel surdimensionné, il y a toujours moyen de réduire tout superflu.

La conception d’emballage constitue un débouché important pour les initiatives de développement durable qui pourront contribuer à la réduction de votre empreinte carbone et à atteindre des résultats optimums.