Les médicaments et les enfants

Les enfants, et en particulier les nouveau-nés, ne réagissent pas de la même façon que les adultes aux médicaments. Une attention particulière serait donc plus que nécessaire avant d’administrer tout médicament à un enfant, surtout pendant la période néonatale.

Astuce: Les enfants entre 0 et 4 ans sont assuré gratuitement pour les soins dentaires.

Des facteurs à prendre en considération concernant l’administration des médicaments chez les enfants

Absorption orale

• Temps variable de transit gastrique et intestinal : chez les jeunes enfants, le temps de vidange gastrique est prolongé et ne se rapproche des valeurs que l’on trouve chez les adultes qu’à l’âge d’environ 6 mois. Une hyperactivité intestinale pourrait se produire chez les nourrissons plus âgés.

• Augmentation du pH gastrique : le reflux d’acide gastrique n’atteint pas les valeurs que l’on trouve chez les adultes avant l’âge de deux ans.

• Autres facteurs : le contenu gastro-intestinal, la posture, les états pathologiques et les interventions thérapeutiques telles que la thérapie médicamenteuse peuvent également influer sur le processus d’absorption des médicaments par voie orale.

Distribution

• L’augmentation de l’eau corporelle totale : occupant un grand pourcentage du poids total du corps, le volume de l’eau corporelle totale et du liquide extracellulaire diminue avec l’âge. Sur une base de mg/kg, les nouveau-nés ont besoin de doses plus élevées de médicaments solubles dans l’eau que les adultes.

• Diminution du taux de liaison aux protéines plasmatiques : le taux de liaison aux protéines plasmatiques est réduit chez les nouveau-nés, et ce, à cause des faibles taux d’albumine et de globuline, et à une capacité de fixation altérée. Un taux de bilirubine élevé peut altérer l’action des médicaments de l’albumine chez les nouveau-nés.

Métabolisme

• Les systèmes enzymatiques mûrissent à des moments différents et peuvent être absents à la naissance, ou présents, mais en quantités très réduites.

• Certains médicaments pourraient suivre des voies métaboliques distinctes.

• Le taux métabolique augmente considérablement chez les enfants et est souvent plus grand que chez les adultes. Contrairement à ce qui se passe chez les adultes, les enfants pourraient nécessiter des prises de médicaments plus fréquentes ou des doses plus élevées sur une base de mg/kg.

Excrétion

Les fonctions rénales n’arrivent pas à maturité avant l’âge de 6 à 8 mois.

Voie d’administration et traitements médicamenteux

• Pour qu’un enfant accepte de prendre un médicament, il faut que ce médicament ait un bon goût et une apparence familière, et qu’il soit facile d’administration.

• Les médicaments prescrits doivent être adaptés à la routine quotidienne de l’enfant. Lorsque cela est possible, les horaires et les modes d’administration des médicaments devraient être établis en collaboration avec l’enfant.

• Dans la mesure du possible, l’utilisation de produits permettant d’éviter la nécessité d’administration des médicaments pendant les heures scolaires devrait être considérée (par exemple, des préparations à libération modifiée ou des médicaments ayant de longues demi-vies). Si l’administration d’un médicament pendant les heures scolaires est inévitable, il faudrait envisager de prescrire et de fournir les doses prescrites dans des récipients séparés.

• La plupart des écoles exigent l’autorisation écrite des parents pour toute administration de tout médicament, ou peuvent demander aux parents de se rendre à l’école pour donner, par eux-mêmes, les médicaments à leurs enfants.

• Dans la mesure du possible, on devrait éviter de prescrire les injections intramusculaires douloureuses aux enfants.