Quelques conseils pour bien entretenir votre cheminée

L’entretien et le nettoyage de votre cheminée (n'utilisez que des sociétés agréées comme par exemple http://www.vaponet.be/) sont des étapes clés pour faire profiter votre famille de son feu chaleureux en toute sécurité pendant les jours froids de l’hiver. Une cheminée négligée accumule de la créosote sur ses parois internes, la créosote étant un sous-produit combustible issu du bois carbonisé. Ajoutez à cela, une température de combustion interne très élevée et vous aurez, Dieu que cela n’arrive pas, une cheminée potentiellement dangereuse qui risque de s’exploser à tout moment.

La meilleure façon d’éviter un incendie de cheminée, c’est de faire appel à un ramoneur professionnel ou à une entreprise de ramonage pour déceler d’éventuels défauts, notamment des fissures ou des briques cassées, et pour y effectuer un nettoyage efficace.

Une fois que votre cheminée est bien nettoyée, vous devez mettre en œuvre certaines mesures de base afin d’assurer la sécurité de votre cheminée et de ce qui se trouve à proximité, en voici quelques-unes des mesures à prendre :

  • Évitez de mettre des matériaux combustibles, notamment du papier ou des chutes de bois, près de la cheminée. Il se peut que, pendant les vacances, vous soyez tenté par l’idée de mettre des objets de décorations près de la cheminée. Si vous y tenez vraiment, veillez à ce qu’ils soient mis loin de la cheminée pour plus de sécurité.
  • Si votre cheminée n’est pas équipée d’une porte vitrée, utilisez au moins un écran grillagé.
  • Utilisez du bois dur séché à l’air pendant au moins six mois à une année. Le bois humide ou « vert » aura tendance à faire un feu étouffé qui fume, produisant de la créosote. Ne brulez jamais votre sapin de Noël dans la cheminée (le pin crée plus de créosote), et n’utilisez pas votre cheminée pour brûler du papier d’emballage, des boîtes ou des ordures.
  • Dégagez la zone près de la cheminée de tout objet pouvant prendre feu. Si vous avez des arbres qui pendent sur le toit de la maison près du conduit de la cheminée, assurez-vous que les branches et les feuilles en sont à une distance d’au moins 5 mètres.
  • Couvrez le conduit de votre cheminée. La sortie de toit doit être couverte et ses côtés doivent être grillagés, cela la protègera contre la pluie et la neige, les oiseaux et autres bestioles qui pourraient trainer tout autour.
  • Penser petit. Si vous essayez de brûler trop de bois, la cheminée et son conduit peuvent se fissurer et accumuler de la créosote. Le bois doit brûler sur une grille placée vers l’arrière du foyer.

Le monoxyde de carbone est un tueur silencieux. Le monoxyde de carbone est un gaz toxique invisible et inodore qui tue environ 400 personnes par an.

Bien que l’intoxication au monoxyde de carbone puisse être causée par un mauvais fonctionnement d’appareils ménagers et de systèmes de chauffage, elle peut également provenir de cheminées ou de conduits de cheminées mal entretenus. Les conduits de cheminées permettent d’évacuer les gaz brulés, dont le monoxyde de carbone. Si les débris bloquent le conduit de la cheminée, le monoxyde de carbone peut s’accumuler à l’intérieur de la maison jusqu’à atteindre des concentrations mortelles.

Le meilleur moyen d’éviter des intoxications au monoxyde de carbone serait d’installer et d’entretenir des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone dans toutes les chambres à coucher. On entend par entretien le remplacement des piles chaque saison et des tests à effectuer régulièrement sur les détecteurs pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Si le détecteur est âgé de plus de 10 ans, il faut absolument le remplacer.