L’isolation sous le plancher de bois

L’isolation du parquet est un excellent moyen de réduire vos factures de chauffage, d’avoir un plancher confortable et de le protéger contre la dégradation par l’humidité et l’infiltration de l’eau. De nombreux propriétaires de vieilles maisons ne réalisent même pas que les sols de leurs habitations ne sont pas isolés jusqu’à ce qu'ils aient un hiver particulièrement rigoureux ou qu’ils décident de remplacer le plancher. Si vous décidez d’isoler sous votre plancher de bois, ce sera peut-être l’occasion d’installer un plancher chauffant, ce qui peut considérablement améliorer la qualité globale de votre chauffage domestique.

Choissisez www.chape-braspenning.be comme votre partenaire !

Isolation du sous-plancher

Le problème le plus courant avec l’isolation du sous-plancher, c’est l’accessibilité au vide sanitaire d’en dessous. Non seulement un vide sanitaire trop restreint réduit votre capacité à y accéder, mais il peut aussi limiter l’espace disponible pour installer l’isolation. Si la hauteur de l’espace destiné à accueillir votre isolant est de seulement 7 ou 10 centimètres, il est fort probable que vous ayez à acheter des matériaux d’isolation plus couteux pour obtenir la valeur R souhaitée (pouvoir isolant).

Les systèmes de tuyauterie et de plomberie peuvent compliquer davantage l’installation de votre isolation de plancher. L’isolation du sous-plancher peut habituellement suffire pour être une isolation efficace, mais il se peut dans certaines situations que vous soyez obligé d’isoler les murs du vide sanitaire. La fibre de verre est, dans la plupart des cas, le meilleur choix de matériaux d’isolation. Ce matériau est durable et ignifuge. Lors de l’isolation des murs du vide sanitaire, il est important de couvrir le sol avec des feuilles de polyéthylène pour l’étanchéifier contre l’humidité.

L’isolation du plancher en bois

Créer et entretenir un pare-vapeur est une mesure importante pour l’isolation de tout parquet de bois, mais les planchers de bois sont particulièrement sensibles aux dégâts liés à l’infiltration de l’eau et à l’humidité. Les isolants en matelas « Unfaced » sont la meilleure idée parce que, bien que vous puissiez utiliser des isolants en matelas « Faced », ce type d’isolation est plus difficile à entretenir et ne dispose pas d’extrémités rigides. Toute rupture dans la structure va briser l’intégrité du pare-vapeur et rendre votre isolation du plancher en bois et même le sol vulnérable à l’humidité du sol. L’isolant en matelas peut être fixé à l’aide de tiges métalliques minces. Un espacement minimal de 45 centimètres entre les tiges est la meilleure façon de maintenir en place l’isolant en matelas. Vous pouvez utiliser du contreplaqué ou des planches treillis, mais cela vous coûtera plus cher pour des performances légèrement meilleures. Vous pouvez également utiliser des filets, mais cela demanderait peut-être beaucoup de travail.

Faire appel à un entrepreneur en isolation

L’installation de l’isolation peut être un projet de bricolage à part entière, mais il s’avère souvent plus prudent de faire appel à un entrepreneur en isolation afin de réaliser votre projet dans les normes requises. Ces orientations vous donnent seulement un aperçu général des pratiques d’isolation les plus courantes. Le climat de votre région, la teneur en humidité, l’espace dont vous disposez, la superficie totale et le type de revêtement de votre sol sont des facteurs dont vous devez tenir compte lors du choix du matériau d’isolation. Seul un entrepreneur local de confiance ayant une expérience spécifique au sujet du climat de votre région et les particularités techniques de l’habitation sera en mesure de vous donner les meilleurs conseils possible.